Actualités

imprimer la pageenvoyer à un amiréduire la taille des caractèresAugmenter la taille des caractères

Crise sécheresse dans le Morbihan

Arrêté préfectoral du 12 août 2022

Communiqué de presse du 25 octobre 2022

SÉCHERESSE : Léger mieux, le département est placé au niveau " alerte renforcée " mais la situation demeure tendue

Le 21 octobre 2022, le Comité de Gestion de la Ressource en Eau (CGRE) du Morbihan s'est réuni sous la présidence de Monsieur le Secrétaire général pour la neuvième fois depuis mi-mai.
Lors de cette réunion, la situation hydro-météorologique sur le département a été présentée. L'année hydrologique 2021-2022 qui se termine connaît un déficit historique en termes de pluviométrie avec de graves conséquences sur les cours d'eau, les nappes souterraines et les volumes d'eau stockés dans les barrages. Les pluies de septembre correspondent aux normales mensuelles. Sur la première quinzaine du mois d'octobre, le cumul des précipitations est proche de la normale en raison notamment des tous derniers jours pluvieux. Les cours d'eau et l'indice d'humidité des sols ont bien réagi à ces dernières pluies. La situation des milieux aquatiques s'est donc légèrement améliorée depuis le précédent CGRE du 23 septembre 2022.
Ainsi, le comité a partagé la pertinence de revenir à un niveau de sécheresse moins contraignant sur le département pour les usages et activités utilisant de l'eau issue tant du réseau eau potable que des milieux naturels. Le département du Morbihan est placé en situation " alerte renforcée " à partir du 24 octobre, date de publication de l'arrêté, celui du 12 août 2022 étant abrogé. Ce niveau reste cependant élevé puisqu'il est le 3ème sur une échelle de 4 que compte la gestion du risque sécheresse.
Le comité a par ailleurs décidé de refaire un point de situation le 2 novembre et le cas échéant de procéder à un assouplissement supplémentaire des restrictions.
Dans l'attente, chacun, particulier, collectivité, industriel ou exploitant agricole, est appelé à respecter les mesures de restriction toujours en vigueur, à réduire de manière volontaire sa consommation en eau quelle qu'en soit l'origine et à se tenir informé des évolutions prochaines en matière de restriction.
Le nouvel arrêté " Sécheresse - Alerte renforcée " indiquant l'ensemble des mesures prises est disponible sur https://www.morbihan.gouv.fr/Actualites/Espace-Presse/Espace-presse/Secheresse-Le-Morbihan-place-en-alerte-secheresse
 

Communiqué de la Préfecture du Morbihan - août 2022

Depuis le début de l'année 2022, le département du Morbihan connaît un déficit hydrique de 40 % voir de 60 % sur certains secteurs. Le déficit pluviométrique et les fortes chaleur ont entraîné le déclenchement d'alerte, d'alerte renforcée ou de crise sur différents cours d'eau du département.

Compte tenu de cette situation de sécheresse qui s'aggrave, et en application de l'arrêté préfectoral portant arrêté cadre sécheresse signé le 18 mars 2022, l'intégralité du département du Morbihan est placé en situation de crise sécheresse à compter du 12 août 2022.

Le préfet du Morbihan demande aux particuliers, aux entreprises, aux collectivitéset plus généralement à l'ensemble des usagers d'adopter un comportement quotidien solidaire de la ressource en eau.

L'arrêté préfectoral " Sécheresse - crise ", consultable ci-dessous, impose de nouvelles restrictions concernant le domaine de l'agriculture, les entreprises et les collectivités mais également les particuliers.

Le tableau ci-dessous reprend les mesures à destination des particuliers entrant en vigueur à compter du 12 août 2022 :

Usages des particuliers
Usages Crise
Arrosage des potagers Interdiction
Arrosage des espaces verts, pelouses et jardins non potagers Interdiction
Remplissage des piscines privées (y compris piscines hors-sol) Interdiction
Nettoyage des véhicules et des bateaux Interdiction
Nettoyage des façades, murs, toits, terrasses... Interdiction
Remplissage ou mise à niveau des plans d'eau Interdiction

Les agriculteurs, les entreprises et les collectivités ont été informés de ces nouvelles dispositions par l'intermédiaire des services de l'État et des canaux professionnels.

Les services de la direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) de l'office français de la biodiversité (OFB) renforceront leurs contrôles. Le non respect des dispositions de l'arrêté est sanctionné par une amende prévue par le code de l'environnement d'un montant maximum de 1 500 € pouvant aller jusqu'à 3 000 € en cas de récidive.

Pour suivre l'évolution de la situation, l'outil Propluvia présente les mesures de suspension ou de limitation prises par les préfets sur le territoire de la France métropolitaine et de la Corse à partir des données, fournies à titre indicatif, par les services départementaux de l'État. Il est accessible avec le lien suivant > http://propluvia.developpement-durable.gouv.fr/propluvia/faces/index.jsp

Retrouvez tous les arrêtés et l'information administrative sur le sujet sur https://www.morbihan.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-et-developpement-durable/Eau-et-milieux-aquatiques/Gestion-quantitative-de-l-eau/Gestion-des-etiages-secheresse

Merci de respecter les consignes de vigilance concernant les économies d'eau. Toutes ces actions permettront de protéger la ressource !

A télécharger :

< Retourner à la liste